Media Center

Découverte d'un vaste récif corallien sur la Grande Barrière de Corail

Plus haut que l'Empire State Building et les tours Petronas : en mesurant les fonds marins au large de Cape York, des scientifiques australiens ont découvert un récif corallien haut de 500 mètres et long de 1,5 kilomètre. La dernière découverte d'un récif de cette taille remonte à 120 ans.

Face à la côte de Cape York dans le nord de la Grande Barrière de Corail, des scientifiques australiens ont identifié un nouveau récif corallien indépendant. C'est ce qu'a déclaré le Schmidt Ocean Institute, une organisation à but non lucratif fondée il y a 11 ans. Ce nouveau récif en forme de lame de couteau s'étire sur 1,5 kilomètre de long et culmine à 500 mètres d'altitude. Sa surface plate se situe à 40 mètres de profondeur. La dernière fois qu'un récif de telle ampleur a été repéré, c'était il y a 120 ans.

Un robot plongeur facilite les mesures
Le navire de recherche R/V Falkor du Schmidt Ocean Institute a pris la mer pour un an afin d'étudier les océans qui entourent l'Australie. Une équipe de scientifiques placée sous l'autorité du Dr. Robin Beaman de la James Cook University implantée à Cairns et à Townsville procédait le 20 octobre à des mesures des fonds marins au nord de la Grande Barrière de Corail quand elle a fait cette découverte. Cinq jours plus tard, le robot sous-marin SuBastian a été mis à l'eau afin d'observer le nouveau récif de manière encore plus détaillée. Sa plongée a même été diffusée en direct.

Le récif nouvellement identifié vient compléter les sept autres récifs indépendants du nord de la Grande Barrière de Corail qui ont été cartographiés à la fin du XIXe siècle, parmi lesquels le récif de Rain Island, le plus important site de nidification des tortues de mer vertes.

Ce qu'en disent les chercheurs
« Cette découverte inattendue confirme qu'il existe des structures et des espèces encore inconnues dans nos océans », déclare Wendy Schmidt, co-fondatrice du Schmidt Ocean Institute, avant d'ajouter : « Grâce aux technologies modernes qui nous permettent de voir même en eaux profondes, nous pouvons repérer de nouveaux paysages océaniques hébergeant des formes de vie très diverses. »

« Nous sommes surpris et enthousiasmés par ce que nous avons étudié. Pouvoir reproduire le récif de manière détaillée en 3D et visualiser cette découverte, c'est tout bonnement incroyable », se réjouit Robin Beaman, responsable de l'expédition. Jyotika Virmani, directrice du Schmidt Ocean Institute, explique que les nouvelles informations acquises, un mélange de données cartographiques et d'images sous-marines, vous contribuer à « comprendre encore mieux le fabuleux patrimoine mondial de la Grande Barrière de Corail ».

Vidéos de l'équipe de recherche :
www.youtube.com/watch?v=RnUVnNX7yrw&feature=emb_logo 
www.youtube.com/watch?v=L_Ee7JV5oSI&feature=youtu.be 

Pour plus de détails, consultez le site https://schmidtocean.org/australian-scientists-discover-500-meter-tall-coral-reef-in-the-great-barrier-reef-first-to-be-discovered-in-over-120-years/

La Grande Barrière de Corail est le plus important récif corallien au monde
La Grande Barrière de Corail se situe face à la côte du Queensland et s'étend sur 2 300 kilomètres de long entre Cape York, la pointe septentrionale de l'Australie, et Lady Elliott Island. Avec ses 334 400 kilomètres carrés, la superficie du plus grand récif corallien au monde correspond à peu près à celle de l'Allemagne. Sa largeur atteint jusqu'à 250 kilomètres. La Grande Barrière de Corail est composée d'environ 3 000 récifs indépendants et de 1 050 îles. Quelque 600 espèces de coraux et 1 625 espèces de poissons vivent dans le « plus grand aquarium du monde ». Les visiteurs peuvent s'immerger dans cet univers sous-marin riche et coloré à l'occasion de sorties plongée guidées, au tuba ou en bouteilles. Celles-ci sont proposées au départ de Cairns, Port Douglas, Cape Tribulation, Mission Beach, Townsville, Airlie Beach, Town of 1770, Bundaberg et de nombreuses îles.

ICI, vous pouvez télécharger des illustrations en lien avec le présent communiqué de presse. Pour cela, cliquez simplement sur la photo de votre choix.
Veuillez indiquer « Schmidt Ocean Institute » pour le crédit photographique.
Retrouvez des photos et des vidéos supplémentaires sur le site https://schmidtocean.org/collection/the-northern-depths-of-the-great-barrier-reef/