Media Center

Le 8 juin, c’est la journée mondiale des océans : Plongez pour favoriser le développement des coraux sur la Grande Barrière de Corail

Élevage de coraux sur la Grande Barrière de Corail : dans le cadre du « Coral Nurture Program », des plongeurs amateurs viennent en aide aux biologistes marins – Pour la première fois, des prestataires touristiques et des scientifiques travaillent main dans la main

Les touristes peuvent contribuer activement à la protection de la Grande Barrière de Corail. Dans le cadre du nouveau « Citizen Science Tour » d'une journée organisé par Passions of Paradise, jusqu'à 8 plongeurs expérimentés peuvent accompagner les biologistes marins dans leurs travaux scientifiques afin de les aider à élever des coraux. Ces défenseurs de la nature interviennent dans le cadre du « Coral Nurture Program ».

Cette initiative a vu le jour sous l'impulsion d'une équipe de l'université technologique de Sydney. Sur différents sites de la Grande Barrière de Corail, cette dernière procède à une étude sur la santé et la capacité de résistance du récif. « J'ai beaucoup collaboré avec notre responsable du développement durable à la collecte de données sur le récif de Hastings afin de permettre l'élevage de coraux ici », explique Scotty Garden, dirigeant de l'entreprise de tourisme familiale Passions of Paradise, qui a eu l'idée de cette nouvelle « pouponnière à coraux ».

Une collaboration inédite entre des biologistes et des prestataires touristiques
Outre la lutte contre l'acanthaster pourpre, une étoile de mer vorace, et la collaboration à « Eye on the Reef », un programme initié par la Great Barrier Reef Marine Park Authority chargé de l'analyse scientifique des données collectées, le « Coral Nurture Program » se consacre tout particulièrement à l'élevage de coraux sur le récit de Hastings, ainsi qu'à la surveillance des coraux existants et d'autres espèces marines. Certes, il existe des projets similaires consacrés aux coraux sur la Grande Barrière, mais celui-ci comporte deux nouveautés : pour la première fois, des prestataires touristiques et des scientifiques travaillent main dans la main. C'est également la première fois qu'un « Coral Clip » est utilisé. Des morceaux de coraux cassés, appelés Fragments of Opportunity, sont fixés naturellement grâce à ce dispositif sur des branches de corail existantes. Auparavant, ces coraux étaient élevés dans une « pouponnière à coraux ». Ainsi, au cours des 18 derniers mois, Passions of Paradise a pu implanter plus de 2 500 fragments de coraux sur le récit de Hastings.

En plus de Passions of Paradise, quatre autres prestataires du Reef originaires de Cairns et Port Douglas soutiennent ce projet de recherche : Wavelength, Ocean Freedom, Sailaway et Quicksilver Cruises. Pour en savoir plus sur le « Coral Nurture Program », rendez-vous sur le site www.coralnurtureprogram.org

Tous les vendredis, Passions of Paradise propose son « Citizen Science Tour » d'une journée à la découverte de deux sites de l'Outer Reef, avec deux sorties plongée intenses au programme. Cette excursion tout compris au départ et à destination de Cairns coûte l'équivalent de 255 euros. Pour plus de détails, consultez le site www.passions.com.au/eco-tour

Vous trouverez plus d'informations au sujet du Queensland sur le nouveau site Internet www.queensland.com


Vous pouvez télécharger des photos ICI. Pour cela, cliquez simplement sur la photo qui vous intéresse. Crédit photo : « Passions of Paradise ».

Remarque :
En raison de la pandémie de coronavirus, les visiteurs étrangers ne sont pas autorisés à se rendre en Australie. Retrouvez ici les dernières informations concernant le Covid-19.